Avez-vous déjà entendu parler de l’île aux fleurs ? C’est le surnom donné à la magnifique île de Madère, aux petits airs de l’île de la Réunion.

Située au large de l’Afrique (au nord-ouest), l’île portugaise de Madère fait partie de la Macaronésie, qui regroupe également les îles volcaniques des Canaries, des Açores et du Cap Vert.

L’île de Madère est une petite île d’environ 57km par 23km. Pour autant, aller d’un endroit à un autre peut s’avérer plus long que ce qu’on pourrait le croire. Les routes, souvent très étroites, traversent en effet un relief accidenté.

l'île de Madère a un relief très accidenté
Les paysages vallonnés de Madère, vers Sao Roque de Faial

Bien qu’il soit possible de rayonner sur toute l’île depuis un unique point, je vous recommande de prévoir trois à cinq lieux de villégiature.

C’est ce que j’ai fait quand j’ai séjourné sur l’île de Madère, peu après mon retour d’Australie. J’ai passé un peu plus d’un mois sur l’île, en restant en moyenne une semaine dans 5 hébergements différents : à Porta Da Cruz, Sao Vicente, Ponta do Largo, Jardim do Mar et Ponta do Sol.

Mon premier hébergement sur l’île de Madère : Porto da Cruz

Sur la route de Porto Da Cruz

Sur mon trajet entre l’aéroport et Porto da Cruz, je me suis arrêtée rapidement à Machico.

Puis je suis allée jusqu’à la pointe de Sao Lourenço (extrême sud-est de l’île de Madère), où j’ai pu randonner dans des paysages magnifiques : comptez 8 kilomètres aller-retour pour vous rendre jusqu’au bout de la pointe.

Cette partie est très différente du reste de l’île, elle se distingue notamment par une absence de végétation.

pointe de Sao Lourenco sur l'île de Madère
La pointe de Sao Lourenço, parmi les plus beaux paysages de l’île de Madère

Porto Da Cruz et environs

Porto da Cruz, au Nord-est de l’île de Madère, est un charmant village surplombé par le nid de l’aigle (ou Penha de Aguia). Faire l’ascension de ce petit mont de 590 mètres de haut procure une très belle vue d’ensemble.

Un peu plus à l’Ouest, autour de Santana, d’imposantes falaises témoignent d’une houle puissante ayant façonné les côtes madériennes.

le nid de l'aigle surplombe le village de madère de porto da cruz
Dans le fond, Porto da Cruz au pied du nid de l’aigle
les falaises de santana sur l'île de Madère
Les falaises vers Santana

Depuis mon logement, situé à l’écart de la ville, sur les hauteurs de Porto da Cruz, j’ai exploré la campagne environnante.

vallée madérienne vers porto da cruz
Un relief escarpé, façonné par l’eau de pluie, caractérise l’île de Madère

Ce n’est pas pour rien que Madère est surnommée l’île aux fleurs. En parcourant ses sentiers de randonnée, on rencontre de nombreuses espèces florales et végétales.  Sa végétation tropicale exubérante n’est pas sans rappeler celle des Caraïbes. Il y a d’ailleurs encore des forêts primaires par endroits.

madère ou l'île aux fleurs
Une végétation riche en couleurs
tunnel de levada caché dans la végétation de madère
Un tunnel presque caché par la végétation exubérante

Madère, c’est aussi randonner le long de ses fameuses levadas. Système d’irrigation construit dans les anciens temps, ces petits canaux constituent un réseau immense sur l’île de Madère (plus de 2000 kilomètres).

randonnée vers sao roque de faial sur l'ile de madere
La levada longe la falaise et traverse des paysages de toute beauté

Parfois très étroites, souvent à flanc de falaise et pouvant être très vertigineuses, les levadas traversent aussi la montagne via des tunnels. N’oubliez pas votre lampe de poche, certains sont longs de plusieurs kilomètres !

levada dans la forêt primaire de Madère
Avis aux personnes sujettes au vertige…
tunnel pour levada sur l'île de madère
Souvent, des tunnels ponctuent les randonnées le long des levadas

Elles permettent de traverser une grande partie de l’île à pied, à travers différents paysages.

climat humide et forêt primaire de l'île de madère
La brume ajoute une ambiance mystique aux paysages madériens
randonnée à madère vers sao roque de faial
Rivières, vallées, forêts luxuriantes… sont des exemples de paysages que l’on rencontre à Madère.

Les sommets incontournables de l’île de Madère

Le Pico Ruivo, point culminant de l’île de Madère avec ses 1861 mètres d’altitude, fait partie des randonnées incontournables de Madère…

Vous pourrez soit vous contenter de la petite marche depuis le parking, pour rejoindre le sommet et apprécier le splendide panorama à 360 degrés, soit parcourir les 10 kilomètres (et 1000 mètres de dénivelé) jusqu’au Pico do Arieiro, le troisième sommet de l’île. De là-bas il vous faudra alors prévoir un transport si vous ne voulez pas faire l’aller-retour.

A noter également que le Pico do Arieiro possède un accès facile par la route.

Petit conseil relatif à la météo, surveillez les webcams avant de partir pour voir si les sommets sont dégagés. Ils sont malheureusement très très souvent dans les nuages. Et en partant de très bonne heure, vous augmentez vos chances de voir le soleil !

le pico ruivo, une magnifique randonnée sur l'île de Madère
Une partie de la vue depuis le Pico Ruivo

Enfin, tant que vous êtes dans la région, ne ratez pas le belvédère Miradouro dos Balcoes (à 10 kilomètres du Pico do Arieiro). Une randonnée très facile de 1,5 kilomètres vous emmènera jusqu’à un superbe point de vue sur la cordillère centrale de l’île et ses plus hauts sommets.

Etape suivante : Sao Vicente

Autour de Sao Vicente

Sur votre trajet pour Sao Vicente, faites une halte au Miradouro de Cabanas.

Sao Vicente est une ville en bord de mer, où il est possible de se promener le long du littoral. Connue pour ses grottes d’origine volcaniques, la ville est au pied d’une falaise et au départ d’une immense forêt.

vallée de sao vicente sur l'île de madère
Vue sur la vallée de Sao Vicente (on devine la ville dans le fond)

La région de Sao Vicente possède également ses levadas.

levada vers sao vicente à madère
Levada à quelques kilomètres à peine du centre de Sao Vicente

Depuis le plateau Paul Da Serra

Depuis Sao Vicente, on rejoint assez facilement le plateau Paul da Serra, d’où partent de nombreuses randonnées. Ce plateau est la seule zone plate de l’île.

L’une des randonnées les plus connues car très belle et facile d’accès, est la levada das 25 fontes (des 25 fontaines). Elle mène jusqu’à plusieurs cascades, des petites et des plus grandes.

cascades sur les hauts de madère
Le spectacle final de la randonnée des 25 fontaines

Entre Sao Vicente et le plateau Paul da Serra, vous trouverez le départ de la randonnée vers le Pico Grande.

Encore une randonnée dans des paysages magnifiques et variés !

pico grande randonnée incontournable de l'île de madère
Vue pendant la randonnée, un peu avant d’arriver au sommet du Pico Grande
pico grande, sommet à gravir sur l'île de madère
Il est possible de faire une boucle, ce qui permet de découvrir d’autres versants.

Seixal

Sur votre route pour Seixal, ne ratez pas le belvédère Miradouro do Veu da Noiva, d’où vous apercevrez une cascade qui sort de la falaise.

A Seixal, vous trouverez l’une des rares plages de sable de l’île de Madère. Mais vous préférerez peut-être le charme de ses piscines naturelles ! Quoiqu’il en soit, Seixal est un lieu propice à la détente, pour vous relaxer entre deux randonnées.

piscine naturelle à seixal sur l'île de madère
L’une des piscines naturelles de Seixal, bien protégée de la houle
la côte madérienne vers seixal
piscine naturelle à seixal sur l'île de madère
Une autre piscine naturelle à Seixal, d’où l’on peut se baigner avec une splendide vue sur la côte déchiquetée

Cela ne vous empêchera pas pour autant de vous promener le long du littoral.

randonnée côtière vers seixal sur l'île de madère
Promenade côtière à Seixal

Porto Moniz

Porto Moniz est très connue pour ses piscines naturelles, mais que j’ai trouvées moins naturelles que celles de Seixal.

Comme je me suis arrêtée à Porto Moniz sur ma route pour Ponta do Pargo, j’ai seulement fait un petit tour rapide dans la ville et près de son fort

J’ai également fait une halte au Miradouro da Santa, qui permet d’avoir une vue d’ensemble sur Porto Moniz.

village de porto moniz vue d'en haut
Vue sur Porto Moniz depuis le Miradouro da Santa

Si je ne suis pas restée plus longtemps dans Porto Moniz, c’est aussi que je voulais aller randonner le long d’une autre levada, à peu près sur mon trajet.

levada sur les hauteurs de porto moniz à madère
Levada dans des paysages verdoyants

Partie Sud de l’île de Madère

Arrivée sur la côte Sud de l’île de Madère

Ponta Do Pargo

Ponta do Pargo est un bourg agricole possédant un clocher blanc bien reconnaissable.

Situé juste au-dessus de la pointe la plus occidentale de Madère, Ponta do Pargo bénéficie de jolies vues sur le littoral.

A l’extrémité du cap, un phare solitaire surplombe la plage du pêcheur. Une petite balade depuis le phare vous emmènera jusqu’à un magnifique belvédère, à proximité du restaurant Casa de Cha O Fio.

Enfin, plus dans l’intérieur, de jolies levadas parcourent des paysages qui diffèrent du nord de l’île.

les falaises madériennes à ponta do pargo
Les falaises de Ponta do Pargo, à l’extrême ouest de l’île de Madère

Achada da Cruz

Depuis le mirador d’Achada da Cruz, vous aurez vu sur un petit terrain cultivable en pied de falaise, sans accès par la route.

Un téléphérique permet de rejoindre ce petit village isolé, mais si vous aimez marcher, je vous recommande d’emprunter à la place le joli sentier de randonnée.

 

Achada da Cruz un village de madère en pied de falaise
La falaise est impressionnante depuis ce village, isolé et sans aucun accès routier

Séjour à Jardim do Mar

Jardim do Mar est un charmant petit village, pittoresque et authentique, à voir absolument lors de votre séjour sur l’île de Madère.

En bord de mer, au pied d’une falaise, il ne compte qu’environ 250 habitants et vous y trouverez donc calme et tranquillité. D’autant plus que son centre est entièrement piéton.

jardim do mar charmant village madérien
Jardim do Mar, un village à ne pas rater lors de votre séjour sur l’île de Madère.

Plusieurs escaliers relient le centre du village à la promenade balnéaire.

En longeant le littoral, vous pourrez à marée basse rejoindre Paul do Mar, un village traditionnel de pêcheurs.

littoral entre jardim et paul do mar à Madère
On aperçoit au loin le village de Paul do Mar.

A marée haute ou tout simplement pour faire une boucle et une jolie randonnée, vous pourrez aller d’un village à l’autre en passant par les hauteurs.

randonnée sur l'île de madère entre jardim et paul do mar
Randonnée entre Jardim do Mar et Paul do Mar

Vous ne serez pas surpris si je vous dis qu’il y a là aussi de jolies levadas à découvrir.

levada dans l'intérieur des terres vers jardim do mar
Encore des paysages différents pour cette levada, dans les hauteurs à proximité de Jardim do Mar

Halte à Ponta do Sol et fin du circuit

Ponta do Sol signifie “pointe du soleil” en portugais. C’est le lieu le plus ensoleillé sur l’île de Madère.

La ville possède une plage de gros galets. Mais elle est surtout entre deux falaises, que l’on peut parcourir en longeant, là encore, de belles levadas.

levada vertigineuse vers ponta do sol sur l'île de madère
Quelques passages délicats pour cette magnifique levada à flanc de falaise

Sur ma route vers l’aéroport, j’ai fait une dernière halte à Câmara de Lobos, une petite ville pittoresque. Une agréable promenade vous emmène du petit bourg de pêcheurs jusqu’au Cap Girao, l’une des falaises les plus hautes d’Europe.

Madère pour les amoureux du voyage à pied

oiseau de paradis à madère, l'île aux fleurs
L’oiseau de paradis, symbole de l’île de Madère

Des points de vue à couper le souffle, des randonnées en montagne ou le long des levadas, une végétation à la fois verte et fleurie…⠀l’île de Madère est belle et bien le paradis du marcheur.

Mais pas forcément du randonneur aguerri ! Beaucoup de randonnées sont en effet accessibles à tous. Notamment, les sentiers qui longent les levadas ont très peu de dénivelé. Pensez juste à bien vous renseigner avant si vous avez le vertige !

L’île de Madère est une île qui se prête bien à l’itinérant piéton. Vous pourrez rejoindre différents hébergements en parcourant les nombreux sentiers de randonnée de l’île.

J’ai trouvé par contre que la météo est assez changeante, et le ciel souvent couvert. Même si théoriquement, l’île est un éternel printemps et peut être visitée toute l’année.

Là encore, j’ai apprécié de prendre mon temps en tant que digital nomad. Certes, vous pourrez faire le tour de l’île en quelques jours, mais ce serait vraiment dommage de ne pas en profiter plus.

Vous aussi vous voulez pouvoir prendre votre temps en voyage ? lancez-vous sur Internet !
Business en ligne pour devenir digital nomad