L’ouest américain : un nom qui fait rêver ! Quand vous regardiez Lucky Luke ou les westerns cinématographiques, ne vous êtes-vous jamais imaginé dans le profond Far West ?

ouest américain comme au farwest

L’ouest américain : au pays de Lucky Luke

Je retrace dans cet article mon road-trip de trois semaines dans ces vastes contrées de l’ouest américain. De superbes vacances en famille !

Le programme a dû être quelque peu modifié en raison d’un imprévu dont nous nous souviendrons longtemps : le shutdown du gouvernement. Je reviendrai là-dessus dans la dernière partie de l’article, mais un conseil si vous prévoyez un séjour dans l’ouest américain, évitez les périodes de vote du budget américain !

itinéraire road-trip ouest américain

L’ouest américain : un territoire immense avec de grandes étendues naturelles

Pour ce road-trip dans l’ouest américain, nous avions loué une voiture. La plupart des parcs ne sont pas desservis par les transports en commun, un véhicule semble donc indispensable pour découvrir toutes ces beautés.

Je glisserai quelques conseils pratiques au sein de l’article, mais pour l’organisation de votre séjour, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin sur le site RoadTrippin.

San Francisco, Etat de Californie, Ouest Amérique

dans les rues de san francisco ouest américain

Nous avons commencé notre circuit dans l’ouest américain à San Francisco, célèbre notamment pour le pont du Golden Gate, l’île et l’ancienne prison dAlcatraz, ses rues en pente et ses cable cars…

san francisco ouest américain
rue en pente san francisco ouest américain

Dans les rues de San Francisco, ouest américain

pont san francisco ouest américain
san francisco ouest américain

Bien qu’en pleine ville, il est possible d’observer des animaux sauvages. Les otaries aiment se prélasser sur les pontons du quai 39…

otarie san francisco ponton
otarie ouest américain

Entre sieste et baignade… la vie est dure !

Il y a aussi de charmants petits jardins, des espaces de verdure bien appréciables dans une ville de cette taille (la seconde ville la plus peuplée des Etats-Unis après New-York).

parc golden gate san francisco ouest américain

Le parc du Golden Gate… et ses petits habitants

tortue ouest américain
rongeur san francisco parc golden gate

Ouest américain, la côte sauvage

La côte ouest entre San Francisco et San Simeon est magnifique et très sauvage.

Falaises, rochers, petites îles peuplées d’oiseaux, plages naturelles… de quoi s’émerveiller devant tant de beauté !

cote sauvage ouest américain
cote ouest amérique
otarie cote ouest américaine
otarie amérique de l'ouest
cote sauvage ouest américain
ile oiseaux ouest américain
oiseau vague rocher ouest américain
ouest américain belle plage sauvage
paysage sauvage ouest américain
écureuil ouest américain
raton laveur ouest américain
lions de mer san simeon ouest américain

La cohabitation semble bien se passer !

lion de mer étirement
lion de mer sur la plage san simeon

Les incontournables de l’ouest américain entre San Simeon et le Grand Canyon

A San Simeon, nous avons quitté la côte et bifurqué vers l’intérieur des terres.

Sequoia National Park et Kings Canyon National Park

Ces deux parcs de l’ouest américain se touchent et sont gérés en commun. Attention si vous comptez venir en hiver, certaines routes peuvent être fermées à cause de la neige.

Si ces deux parcs sont surtout connus pour leurs nombreux séquoias géants, ils renferment également de sublimes paysages de canyons, vallées, glaciers et montagnes.

Il est également possible d’y faire des randonnées sur plusieurs jours, dans des espaces totalement sauvages et non aménagés.

sequoia national park ouest américain

Ces parcs sont célèbres pour leur concentration de séquoias

tunnel log séquoia ouest américain

Le Tunnel Log, creusé dans un séquoia géant tombé en 1937

séquoia géant ouest américain

Le plus grand organisme vivant sur Terre (1500m3)

séquoia creux ouest américain

On peut se promener à l’intérieur de l’arbre devenu creux

ours noir ouest américain

Rencontre avec un ours noir

cervidé ouest américain
chipmunk ouest américain

Une faune sauvage abondante : ours mais aussi cervidés, chipmunks, etc.

ours brun sequoia national park
cervidés sequoia national park
sequoias ouest américain
paysage montagne sequoia national park
Des paysages variés et spectaculaires
paysage ouest américain
paysage sauvage ouest américain

Lone Pine, Death Valley National Park et la fameuse route 66

La route traverse ensuite de vastes étendues sauvages, avant d’arriver à la petite ville historique de Lone Pine qui offre une autre facette de la Californie.

rapace désert ouest américain
traversée du désert dans l'ouest américain
désert far-west américain
saloon ouest américain
Après la traversée du désert, l’arrivée au saloon

La Vallée de la mort (ou Death Valley) est l’un des plus grands parcs de l’ouest américain. Mais ce n’est pas seulement une grande étendue désertique comme on pourrait le penser, ce sont des dunes de sables immenses, de magnifiques points de vue, de nombreux canyons… bref des paysages variés abritant une riche faune et flore.

death valley ouest américain
grands espaces ouest américain
On se sent si petit dans cette immensité !
route américaine
death valley national park ouest américain
désert ouest américain
death valley désert ouest américain
death valley ouest américain
death valley parcs de l'ouest américain

Nous avons ensuite emprunté la mythique et célèbre route 66.

L’occasion aussi de découvrir quelques pancartes que l’on ne risque pas de trouver en France, et notamment : “veuillez laisser vos armes dans votre véhicule” (avant d’aller acheter votre cannabis).

arizona panneau armes
le cannabis dans l'ouest américain

Les paysages traversés sont toujours aussi grandioses, et la petite ville de Williams en Arizona est là encore très typique de l’ouest américain.

far west américain
williams ville ouest américain
route 66 ouest américain
Une ville au milieu de nulle part

Si cette route légendaire vous intéresse, je vous suggère d’aller voir cet article du site Dreams World qui vous apportera plein d’informations et d’images complémentaires.

Quand tous les parcs nationaux de l’ouest américain sont fermés…

Le shutdown : qu’est-ce et comment l’éviter ?

De bonne heure le matin suivant, nous arrivions tout contents sur le site du fameux Grand Canyon.

Au guichet d’entrée du parc, nous avons seulement reçu l’information suivante : “C’est fermé. Shutdown.”

Mais qu’est-ce donc que ce shutdown ? Ce n’est que plus tard que nous avons appris que ce terme, aux Etats-Unis, désigne l’arrêt des activités gouvernementales du fait d’un désaccord lors du vote du budget au Congrès.

Donc pour l’éviter… ne pas prévoir son voyage début octobre dans l’ouest américain !

shutdown gouvernement américain
parcs de l'ouest américain fermés

Par chance, puisque cela venait de se produire, nous avons pu quand même accéder au site du Grand Canyon. Ils n’avaient pas encore eu le temps d’installer toutes les barrières.

Nous avons même eu l’immense privilège de pouvoir apprécier les lieux sans le ronron incessant des hélicoptères, qui avaient l’interdiction suite au shutdown de survoler le parc.

écureuil devant le grand canyon ouest amérique
grand canyon national park ouest américain
vautours grand canyon ouest américain
biche ouest américain
grand canyon immensité naturelle parc ouest américain
grand canyon ouest usa

L’Ouest américain en-dehors des grands parcs nationaux

Heureusement, tous les parcs de l’ouest américain ne sont pas des parcs nationaux.

Monument Valley par exemple, est géré par la tribu indienne des Navajos. Ouf, nous avons pu découvrir ce parc mythique de l’ouest américain qui a inspiré notamment les albums de Lucky Luke  !

Avec ses couleurs chaudes et ses monolithes qui sortent de nulle part, ce parc est un spectacle incontournable.

monument valley ouest américain
far ouest américain paysage lucky luke

Autour de Moab dans l’Utah, nous avons trouvé beaucoup d’alternatives. Nous avons pu faire Dead Horse Point (un parc d’Etat) au lieu de Canyonsland National Park, ainsi que Negro Bill Canyon (rebaptisé désormais Granstaff Canyon) et Corona Arch au lieu de Arches National Park.

Dead Horse Point est un petit parc qui domine le Colorado et qui offre un point de vue à couper le souffle, l’un des plus beaux de l’ouest américain.

dead horse point splendide vue ouest américain
les méandres du colorado ouest américain

A proximité, on retrouve un saloon ainsi qu’un “boot hill”, c’est-à-dire un cimetière où sont enterrées les personnes décédées violemment (lors d’échanges de tirs par exemple).

saloon far ouest américain
boot hill dans l'ouest américain
La rivière longe les montagnes avant de s’enfoncer dans le canyon.
rivières canyon ouest américain

Un sentier facile permet de rejoindre les arches de Bowtie et Corona.

arche ouest américain
sentier arche ouest américain

Puis entre Moab et Tropic, nous avons suivi la route  panoramique 12 (surnommée à juste titre “voyage à travers le temps”), qui nous a offert l’accès à plusieurs sites remarquables.

Cette route magnifique relie Capitol Reef National Park et Bryce Canyon et en passant par Kodachrome Basin State Park.

Le cadre est slendide, les paysages sont incroyablement variés et le relief ainsi que les couleurs changent de façon spectaculaire.

En 200 kilomètres, nous avons eu un aperçu des grandes falaises de grès rouge de Capitol Reef National Park, nous avons vu les grandes plaines de Grand Staircase-Escalante National Monument, les canyons de Escalante River ou de Calf Creek, ainsi que d’immenses forêts de boulots vers Boulder Mountain.

route panoramique ouest américain
canyon ouest américain
paysage ouest américain

Kodachrome Basin, parc d’Etat, est remarquable pour ses anciens geysers solidifiés qui forment des espèces de grandes cheminées.

kodachrome basin parc ouest américain
immensité naturelle ouest américain
parcs de l'ouest américain
bel oiseau bleu
lièvre ouest américain
bel oiseau bleu ailes ouvertes
chipmunk ouest américain

Kodachrome Basin est situé juste à côté du fameux parc national Bryce Canyon, pour lequel nous avons réussi à avoir un petit aperçu en nous promenant à l’extérieur du parc, dans une zone non barrée. Cet avant-goût de toute beauté nous a vraiment donné envie d’en voir plus, une prochaine fois peut-être !

bryce canyon national park ouest américain
beauté du parc bryce canyon ouest américain
immensité des parcs de l'ouest américain

Avant d’arriver sur Mount Karmel, nous avons traversé encore de somptueux décors.

somptueux décor ouest américain

Autour de Page au nord de l’Arizona (en limite avec l’Utah), nous avons également trouvé de nombreuses possibilités de visites et découvertes. A commencer par le célèbre Antelope Canyon, géré par une réserve indienne Navajo.

Ce canyon est très étroit et les rayons du soleil, à certaines heures, illuminent l’intérieur de la faille et rendent ce lieu féérique. Attention donc à bien choisir l’heure de votre visite !

antelope canyon lieu féérique ouest américain
à l'intérieur d'antelope canyon
les beautés de l'ouest américain
antelope canyon merveille naturelle de l'ouest américain

Page est également le lieu où se trouve le lac Powell, un lac artificiel créé par le barrage de Glen Canyon : l’un des plus grands lacs des Etats-Unis.

lac powell ouest américain

Page est enfin le point de départ pour se rendre au Horseshoe Bend, un point de vue spectaculaire sur un méandre du Colorado en forme de fer à cheval (d’où son nom). A ne pas rater lors d’un séjour dans l’ouest américain !

horseshoe bend vue spectaculaire ouest américain

Réouverture des parcs : crochet par Zion National Park

Alors que nous allions gagner Las Végas, point final de notre parcours, certains parcs nationaux ont commencé à réouvrir. Nous en avons profité pour nous rendre à Zion National Park et explorer notamment le secteur de Zion Canyon (nous étions du coup limités par le temps).

Longue vallée verdoyante entourée par des montagnes colorées, Zion Canyon offre de jolies randonnées ainsi que de superbes points de vue.

zion national park ouest américain
animaux de zion ouest américain
parc national zion ouest américain

Las Végas et le sens de la démesure

Nous avons donc terminé à Las Végas, ville de la démesure dans laquelle je ne me suis pas sentie à mon aise. Il paraît qu’il y a deux camps bien tranchés : soit on adore, soit on n’aime pas.

Mais c’est à voir au moins une fois lors d’un séjour dans l’ouest américain.

las vegas ouest américain
las vegas ou la démésure de l'ouest américain
las vegas paris démesure
las vegas venise dans l'ouest américain
las vegas ouest américain

Pour ma part j’étais plus dans mon élément quand nous sommes allés randonner à Red Rock Canyon, un parc peu connu à proximité de Las Végas qui offre de grandes possibilités de randonnées et vaut le détour notamment pour ses contrastes de roches rouges et blanches.

red rock canyon ouest américain

Malgré l’imprévu du shutdown, nous avons fait là un merveilleux voyage dans des paysages grandioses et spectaculaires.

L’ouest américain regorge suffisamment de merveilles naturelles pour ne pas se retrouver désoeuvré lorsque le gouvernement ferme ses structures nationales.

L’ouest américain est marquant notamment par l’immensité de son territoire, dans lequel on se sent plus que minuscule. Ses grands espaces sauvages et sa faune omniprésente me font d’ailleurs penser à l’Australie ! (voir mon article 6 mois en Australie, mon rêve enfin réalisé grâce au nomadisme digital).

Bref, l’ouest américain est un incontournable pour les amoureux des grands espaces !