Jugez-vous votre vie satisfaisante ?

Voulez-vous rendre votre vie plus dynamique, distrayante, merveilleuse ?

changement vie insatisfaisante

N’avez-vous jamais pensé à tout quitter, tout recommencer, bref à changer de vie ?

Nombreux sont ceux qui ont connu un changement de vie radical.

D’autres, et c’est peut-être votre cas, restent enfermés dans cette insatisfaction, ne sachant pas ou n’osant pas en sortir.

Peur de l’inconnu ? Peur du changement ? C’est tout à fait normal ! Transformer sa vie c’est sortir de sa zone de confort. Mais alors, comment ont fait ceux qui ont changé de vie ?

Généralement, il y a un ou plusieurs déclics qui déclenchent le passage à l’acte.

Cet article participe à un événement inter-blogueurs proposé par le blog “fais briller tes étincelles”, un blog pour mieux vivre dans sa maison et se sentir plus connecté à soi.

Cet événement s’intitule : “Les 3 déclics pour changer de vie”.

Diplômée d’expertise-comptable, j’ai changé de vie radicalement et je suis désormais digital nomad, heureuse, épanouie.

A l’origine, un problème de santé

chirurgien

Je ne suis pas du genre à m’arrêter de travailler et encore moins sur une longue période. Après avoir subi une lourde intervention chirurgicale, j’ai repris le travail trop tôt, trop vite.

Associée-gérante de cabinet d’expertise-comptable, j’avais des responsabilités. Même avec un associé et une super équipe sur lesquels je pouvais compter, c’était mon devoir de reprendre les rennes.

Erreur fatale ! les douleurs post-opératoires ont augmenté progressivement, et ont empiré davantage encore au moment de la période fiscale (période très chargée avec de longues journées de travail).

Il se trouve que le froid est un facteur accentuant également ces douleurs…

Une prise de conscience : changer de vie pour guérir

déclic changer de vie

Alors j’ai eu mon premier déclic !

Quelle était cette vie remplie de douleurs ? Un métier qui me plaisait beaucoup et pourtant devenu insupportable à exercer ? l’incapacité de rire avec mes amis et collègues ? le sentiment de m’éloigner de mes collaborateurs ? la difficulté à lâcher quelques sourires forcés, moi qui en avait un jadis si naturel ?

Cela ne pouvait plus durer… j’ai alors pris conscience que la santé devait passer avant tout le reste.

Une fois la période fiscale terminée, j’ai quitté mon cabinet et je suis partie travailler pour la saison d’été comme chauffeur-guide sur l’île de Gozo (Malte).

Un changement de vie temporaire qui a joué les prolongations

Une convalescence au soleil

convalescence au soleil de Gozo

Ce changement de vie était supposé être temporaire. Nous avions convenu avec mon employeur que je retrouverais ma place à mon retour, éventuellement.

L’objectif de ce départ était de profiter d’un cadre chaud et ensoleillé pour faire une convalescence bénéfique. Et bien sûr, supprimer toutes les positions qui m’étaient néfastes (notamment la position assise devant l’ordinateur).

Malgré une nette amélioration dès les premières semaines de “déconnexion”, je n’étais pas encore capable à la fin de la saison (6 mois plus tard) de reprendre un travail de bureau.

Des prolongations nécessaires

Mon deuxième déclic ! pourquoi ne pas poursuivre cette vie de saisonnière qui semblait bien me convenir ?

Il était évident que l’éloignement de l’ordinateur, la marche régulière, la chaleur, avaient été bénéfiques sur ma santé.

Pourquoi alors risquer de tout gâcher de nouveau en reprenant une vie de bureau dans le froid de l’hiver ?

Et c’est comme ça que j’ai réservé mes billets d’avion pour la Martinique, pour toute la saison d’hiver.

changer de vie bonheur heureux

Des prolongations qui ont définitivement changé ma vie

La santé enfin retrouvée

En Martinique, le kiné avec qui j’ai poursuivi mes séances de rééducation post-opératoire a essayé sur moi une nouvelle méthode et de nouveaux exercices. Les résultats ne se sont pas faits attendre : j’ai pu grâce à lui arrêter enfin la prise quotidienne de médicaments dérivés de morphine.

J’ai pu refaire des activités qu’à ma grande déception, je n’arrivais plus à pratiquer. J’ai pu me remettre (avec modération) derrière un ordinateur.

Malgré quelques gênes et douleurs selon les activités pratiquées, je me sens désormais en bonne forme générale. Je me sens revivre !

revivre nouvelle vie papillon

La voie du bonheur

Dans un article précédent, je vous explique comment après avoir voulu être saisonnière pour travailler en voyageantj’en suis arrivée à créer mon entreprise.

Mais mon troisième déclic, ça a été de prendre conscience que j’avais trouvé une voie qui me convenait à merveille.

Par des faits qui n’ont pas été choisis, par un concours de circonstances que je n’ai pas à la base souhaité, je pouvais enfin vivre ma passion du voyage.

J’avais en même temps trouvé la liberté de pouvoir choisir mes horaires, rester un temps limité devant l’ordinateur, faire des pauses régulières… bref préserver ma santé.

Désormais quelle que soit l’évolution future de mon état physique, je n’envisage plus un retour à la vie de bureau. Je suis heureuse ainsi et je ne regrette rien…

Ce nouveau mode de vie me permet de voir la beauté de notre monde, de visiter des endroits merveilleux et surtout de rencontrer des gens formidables, des peuples différents, avec leur culture et leurs traditions…

changer de vie heureux bonheur

N’attendez pas qu’il soit trop tard avant de changer de vie

trop tard pour changer de vie

Beaucoup m’ont dit ou diront “mais quel gâchis, toutes ces années d’études, ces efforts pour obtenir le diplôme d’expertise-comptable… pour finalement tout laisser tomber”.

Mais pour moi ce n’est pas du gâchis, ça a été de belles expériences professionnelles. Je garde d’excellents souvenirs des cabinets comptables dans lesquels j’ai travaillé, des personnes avec qui j’ai travaillé… J’ai appris beaucoup de choses, qui me servent d’ailleurs dans mon nouveau business Internet. 

Si vous allez travailler à reculons, si vous n’êtes pas heureux dans votre vie actuelle… alors posez-vous les bonnes questions. Est-ce que ça vaut vraiment la peine de continuer à vivre ainsi ? Ne vaut-il pas mieux repartir d’un bon pied ?

N’attendez pas le burn-out pour changer d’air et prendre la décision de repartir dans la vie, de démarrer une nouvelle vie. Oser changer est la clé de votre développement personnel, la voie vers votre futur épanouissement.

Pour autant, cela ne se fait pas forcément du jour au lendemain. Changer de travail, changer sa vie, cela se prépare. Un bilan de compétences, des formations professionnelles, sont des outils qui peuvent aider à réussir sa reconversion professionnelle.

Prendre la décision de changer, de se reconvertir, de faire un nouveau métier… braver les peurs qui se cachent derrière ce désir de changement… c’est le pas le plus difficile. Ensuite, le reste se fera de lui-même et vous ne le regretterez pas.

Surtout n’ayez pas peur de vivre vos rêves ! Envie de faire le tour du monde ? Foncez ! La vie est précieuse, et fragile. C’est maintenant qu’il faut prendre sa vie en main, et ne pas attendre qu’il soit trop tard pour suivre son envie de changer de vie.

temps pour le changement de vie

Et si vous aimeriez changer de vie en devenant digital nomad ? vous verrez dans cet article que cette porte de sortie vous est tout à fait accessible.

Découvrez ici comment faire de la création d’entreprise votre nouvelle vie professionnelle :
Business en ligne pour devenir digital nomad

En conclusion, vous seul pouvez changer de vie : tout dépend de vous !

Aujourd’hui nombreux sont ceux qui se trouvent face aux aléas de la vie. Ce peut-être la maladie, le chômage, la perte de l’emploi, la perte d’un être cher, …

Nombreuses sont les occasions qui nous sont données pour envisager une nouvelle vie. Rebondir est le terme qui convient dans ces cas-là. 

Surtout, ne sombrez pas dans l’indifférence, le renoncement, le désenchantement. Réagissez et envisagez la vie sous un angle totalement différent. Ayez des pensées positives. Donnez-vous les moyens de vous relever. 

Osez changer de vie !